Rugby XV
Bienvenue sur Rugby XV !

Nous vous invitons dès maintenant à vous enregistrer (c'est gratuit). Vous pourrez ainsi profiter pleinement de tout le contenu du forum, participer aux discussions dans un esprit de convivialité, de respect, et dans la bonne humeur.

Une fois inscrit, la tradition est de passer par la rubrique "Présentations". Ainsi, notre staff et nos membres actifs ne manqueront pas de vous accueillir et de vous guider afin de passer de bons moments sur Rugby XV.

A tout de suite, nous vous attendons ;-)



 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  RugbyCoachingRugbyCoaching  

Partagez | 
 

 Suuporter insupportable...

Aller en bas 
AuteurMessage
fan de alegria
FED 1
fan de alegria

Masculin
Nombre de messages : 1554
Age : 67
Localisation : Bayonne
Club supporté : AB ET BO... et tous les autres
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Suuporter insupportable...   Mar 11 Mar 2008 - 14:12

Le supporter bayonnais.

Oui, je suis insatisfait du match de samedi dernier (Aviron bayonnais vs Stade Toulousain), et je vais vous dire pourquoi, mais je dois dire que ce petit texte qui est très modeste, et que WKM ou Manuel 31 me pardonnent, se veut un simple écho de ce que depuis plus d’un siècle, dans notre Ovalie si chère, nous pratiquons, du Havre à Nice, et de Vannes à Epinal.

Tout d’abord, je voudrais expliquer ma propre frustration, elle est celle de quelqu’un qui a, comme beaucoup de mes congénères gascons ou basques, une admiration profonde pour cet art qu’est le rugby toulousain depuis au moins 2 décennies. Ce jeu qui fait notre admiration, je vais le comparer, excusez-moi, à cet autre art fait tout à la fois de passion et donc de frustration, de lumière et d’ombre, de noir et de « rose », la tauromachie. J’aurais pu prendre aussi l’opéra, mais mon ego est tel que je ne voudrais pas trop me ramasser tout de même. Les prestations récentes de certain ténor – qui n’est pas toulousain – ou de soprano, plus que médiocres, pourraient en faire partie, mais pour cela il eut fallu que je me trouve à Milan ou à New York… ou au Capitole.

Imaginons que vous êtes aficionado de cet art, et restez s’il vous plait dans cette hypothèse, et qu’une affiche vous promette une tarde « extraordinaria » avec 6 toros 6 bravos y limpios et 3 figuras de première catégorie (par exemple, excusez, c’est un rêve toujours, Enrique Ponce, El Juli et Sebastien Castella), mais que, la saison étant longue et les cornes assez astifinas pour en perturber le bon déroulement, vous vous trouviez avec un autre cartel (Morante de la Puebla, Rivera Ordoñez et Julien Lescarret et je ne fais injure à personne). Même si le bétail est celui affiché, vous n’aurez pas la même corrida. Samedi, c’était pareil, nous avions un « bétail » classique, pour nous, les bleus et blancs dont nous savions qu’à la fin, ils seraient envoyés en boucherie, le tout était de savoir de quelle manière. Les figuras toulousaines étaient assez bonnes pour l’affiche, notamment dans la ligne d’attaque… Mais ont-ils joué le jeu ? Les picadores ont-ils trop porté la pique et les toros n’avaient plus le même jeu pour le dernier tiers, sur la réserve et la défense agressive…
Toujours est-il que le triomphe n’est pas au rendez-vous. Corrida
d’expectación, corrida de decepción se dice tras los montes. Oui, je suis frustré car j’attendais un véritable match où nous aurions pris 5, 6… essais, et nous avons pris 3 petits drops (certains s’en contenteraient surtout lorsqu’ils jouent avec une rose…) et nous n’avons rien vu. Certes la fébrilité et surtout la naïveté de notre toro a permis qu’il y ait des mises à mort, mais après combien de pinchazos de descabellos… Et au moins 3 toros sont rentrés sur leurs pattes pour finir à l’abattoir. Alors vous me permettrez ce petit coup de moins bien. Un public comme le nôtre n’aurait jamais chambré JBE pour une
transformation d’un essai de Cédric Heymans (ou 2) ou de Byron « the king » Kelleher ou de… la liste est longue et les figuras toulousaines si uniques.

En fait, nous nous sentons frustrés et quelque part méprisés par tant de condescendance et peut-être même d’arrogance. Alors lorsque je lis ailleurs et ici que le public est ceci, ou tel joueur cela… Je me demande si je dois me sentir concerné. Oui et même je le suis doublement car du haut de leur victoire et de leur situation les joueurs « rossoneri » et leur encadrement se font assez souvent des donneurs de leçon. Je ne crois pas qu’un seul des supporters bayonnais pouvaient légitimement penser que son équipe allait battre cette équipe star si ce n’est en combattant… Et elle a bien défendu. Mais les rouges et noirs avaient la place de nous montrer leur classe, on a même eu l’impression que certains n’avaient même pas transpiré.

Alors, oui, je suis un modeste supporter d’une équipe modeste, et même pire, je suis un fan de « pelouse » (avec e et même de celui sans e), les pieds dans la boue, de septembre à juin… toujours au même endroit jusqu’à ce qu’il n’y ait plus, dans notre stade, que des places assises, trop chères pour ma bourse de retraité.

J’appartiens, par certains côtés, à cette « race de supporter (supporterius empoisonnans) » dont parlait le chanoine Jean Lamarque en 1930.

« Fait digne de remarque : il prend de l’importance et devient envahissant dans la mesure où le « club » auquel il s’est attaché connaît des succès… Mais la victoire est au supporter ce que l’humidité est au champignon : il y naît spontanément ; il y puise une étonnante vitalité ; il y prend, du jour au lendemain, d’inquiétantes proportions… Et tout d’abord, il parle, il parle intarissablement. Ce succès, il l’avait prévu, et c’est d’ailleurs à ses conseils qu’il est dû. Nouveau stratège en chambre, petit Foch pour café du commerce, il met sur pied l’équipe idéale (la sienne), saquant impitoyablement celui-ci, titularisant cet autre sans l’ombre d’une hésitation. »

« … Pendant la partie, il est à lier. Aux équipiers, il crie la tactique à suivre ; aux adversaires, il hurle des invectives ; à l’arbitre il décroche les pires injures… »

« Vienne la défaite, le « supporter » rentre dans l’ombre comme l’escargot dans sa coquille…

Victimes de ce triste pitre,
Dirigeants, équipiers, arbitre,
Et toi, placide spectateur,
Dieu vous garde du « supporter »[1].

Cependant, je suis plus impitoyable en ce qui concerne l’Equipe de France que pour celle en bleu et blanc ou rouge et noir…

Et je ne résiste pas à vous donner ceci en prime :

« Le sport tient à Bayonne une trop grande place pour que je n’enregistre pas, à mon tour, le malaise – j’allais dire le marasme ! – qui gagne lentement beaucoup de vieux (et pas mal de jeunes) fervents du Rugby… Voyez donc ces visages, un peu plus longs, chaque dimanche soir ; ces tables de café autour desquelles monte – « lamento » douloureux – tout un concert de prévisions pessimistes ; ces groupes mornes, déambulant sur nos places dans un silence lourd de réflexions, tandis que le brouillard, chaque jour plus épais, semble avoir banni à tout jamais le blanc comme le bleu du firmament bayonnais…

« Les sportifs sont en deuil !...

« Aux uns comme aux autres je veux offrir, dérivatif précieux, calmant salutaire, ou tableautin pris sur le vif.

« C’est jour de championnat à Bidache. Le « club » du crû reçoit l’Etoile Sportive de Léon : Bidache-Léon, ce n’est pas un « great event » (pour parler en français sportif), ce n’est pas un « match vedette » : aussi n’a-t-on pas fait d’affiches, et la Fédération n’a-t-elle pas mis, sur cette ligne, de « sleeping » à la disposition de ses délégués. Le Comité de Côte Basque a cependant envoyé le sien, homme que ces sortes de déplacements enchantent et qui promène volontiers, dans les petits « patelins », son flegme, sa bonne humeur… et son bel appétit.

« A Bidache, ce jour-là, point d’effervescence, point d’affolement. Chacun prend largement le temps de déguster le dîner dominical. A l’heure fixée, il n’y a sur le terrain que l’équipe des visiteurs ; elle attend, paisible, sans songer le moins du monde à soulever une tempête autour du tapis vert pour ce retard contraire au règlement.

« Le public se décide. Sans se presser, il coupe à travers champs et prairies pour atteindre le « ground » où, hier encore, poussaient peut-être maïs et patates… La recette se monte à 218 francs (moins d’un Euro trente)… les locaux sont enfin arrivés – d’ailleurs incomplets – en avance d’une bonne demi-heure sur le Président du club qui, lui, s’en viendra, vers la mi-temps, achever au frais son excellent cigare…

« … Bidache a perdu le match, mais les spectateurs, au retour comme à l’aller, gardent leur bonne humeur, leur inaltérable confiance… « Pardi, nous n’étions pas au complet comme les autres ! » concluent-ils avec philosophie…

« Un souvenir, voulez-vous, et un regret pour l’âge héroïque du rugby bayonnais, pour ces dimanches d’il y a vingt-cinq ans [écrit en 1930, je le rappelle] où, sur une portion du Camp Saint-Léon clôturée de bâches, insensibles au soleil ou à la pluie, quelques centaines d’enragés vibraient aux exploits des Ancibure, Anatol, Lafitte et autres Forgues…

« C’étaient le bon temps !

« Croyez-moi, les sportifs : si la « poisse » continue, allez donc un dimanche, faire un tour à Bidache !... »[2]

Il s’agit d’extraits d’un recueil de chroniques écrites par le Chanoine Jean Lamarque, une figure bayonnaise des années glorieuses, que j’ai eu l’honneur de connaître bien… Qu’il est bon de se souvenir que d’une part « sic transit gloria mundi » de nos chers Cæsars et que le rugby commence dans la boue.

Je n’en demeure pas moins un fervent admirateur du Stade Toulousain… ne m’en veuillez pas… peut-être des restes de souvenirs qui fleurent bon la violette… et évidemment de l’Aviron Bayonnais mais toujours et plus encore du jeu de rugby.


<hr align="left" size="1" width="33%">




[1] Jean Lamarque, Croquis bayonnais de « Peillic », coups de plume, coups de crayon, Bayonne 1930, p. 66ss.

[2] Jean Lamarque, Croquis bayonnais de « Peillic », coups de plume, coups de crayon, Bayonne 1930, p. 63ss.
Revenir en haut Aller en bas
bushi
FED 1
bushi

Masculin
Nombre de messages : 1795
Age : 59
Localisation : compiegne pas loin de paris..mais si près
Loisirs : arts martiaux et...rugby bien sur
Club supporté : stade français paris...et , pas que pour le public, bayonne
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Suuporter insupportable...   Mar 11 Mar 2008 - 14:25

j'en reste sans voix...
Revenir en haut Aller en bas
John
Boss
John

Masculin
Nombre de messages : 9279
Age : 34
Localisation : Dans la montagne avec les biquettes
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Suuporter insupportable...   Mar 11 Mar 2008 - 15:37

N'ayant pas vu le match, mais ayant vu le resultat, je peux comprendre ta réaction.
Toulouse n'a pas joué son jeu habituel, mais ont-ils une obligation de resultats? Ont-ils le devoir de planter 5 essais minimum par match pour meriter le respect?

L'ambiance du stade Jean Dauger était-elle a la hauteur des attentes des supporters Toulousains ainsi que des joueurs?
Je sais que la reputation de meilleur public de Bayonne n'est plus a demontré, j'ai eu l'occasion de cotoyer des basques, pendant et en dehors des ferias, j'ai été impressioné par l'amour qu'ils portaient a ce ballon degonflé, par les respect qu'ils portaient a l'adversaire, et notament c'est vrai pour la plus grande majorité au Stade Toulousain.

Cependant j'ai aussi lu les commentaires sur la rencontre, et j'ai été surpris, oui surpris car je pensais que ce serait une belle fete entre supporters et peut-etre aussi un grand match, tant le repsect des deux clubs et des deux clans est grand mais non, tout ce que j'ai entendu c'est les mauvais gestes de part et d'autres, les "chants", les "on a pas besoin de toi" lancés a JBE, es ce ca le public de Bayonne? Alors peut-etre que la "pauvreté" du match a conduit a de tel manifestations de la part des supporters ce que je peux comprendre et encore.

Quand au match, apparement il y a eu quelques essais refusés donc les intentions devaient etre la mais peut-etre pas l'envie, le Stade va rentrer très bientot dans une spirale de matchs difficiles et a enjeux, ce qui explique peut-etre egalement le fait qu'ils n'aient pas mouillé le maillot comme tu l'aurais souhaité.

Comme PtPg j'ai ce souvenir du plublic toulousain qui chante avec les Bayonnais votre chant de supporters, ca c'est une belle fete et peu importe le resultat, mais je ne suis pas sur que cette année la fete se reproduise avec les evenements du match allé, le public toulousain est parfois genial et parfois trés con.

Pour en revenir au fait que Toulouse n'a pas joué son jeu, je dirais simplement, qu'il n'est ecrit nulle part que le stade doivent marquer a chaque fois par des envolés de 3/4, mais peut-etre que je montre quand a la signification de tes propos. Le stade est une équipe qui est a chaque fois attendu au tournant, mais il y a des matchs avec et des matchs sans que devrait dire les dacquois a propos du match de debut de saison?

Peut-etre que l'asm fera mieux en juin et que tu auras l'occasion de voir ce que tu desires.
Revenir en haut Aller en bas
http://rugbyxv.forums-actifs.com
fan de alegria
FED 1
fan de alegria

Masculin
Nombre de messages : 1554
Age : 67
Localisation : Bayonne
Club supporté : AB ET BO... et tous les autres
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Suuporter insupportable...   Mar 11 Mar 2008 - 17:08

Ne t'inquiète pas John, je ne suis qu'un chantre...

J'aime le rugby et je reconnais aussi que la fête n'a pas été à la hauteur de ce que je croyais qu'elle serait. C'est tout.

Je ne voulais pas que le ST nous plante tant d'essais, mais, j'aurais vibré plus. L'essai de Peyras est pas mal quand même non ?

En fait, relis mon passage sur la corrida, tu comprendras mieux mon propos ; à attendre trop, on risque d'être déçu... Comme les gosses s'attendent à un gros cadeau à Noël alors que la bourse des parents n'est pas très grosse, c'est tout. Mais je regrette beaucoup les mauvais chants des "supporters" contre JBE. En son temps, je les avais incendiés car dans le match où nous avions coulé compètement contre Sale, la plupart des gens de cette tribune était partie avant la fin du match.

Allez, sans rancune et allez le Stade.
Revenir en haut Aller en bas
fred63
Crabos
fred63

Masculin
Nombre de messages : 604
Age : 60
Localisation : cournon
Loisirs : Motos,Ski, Ex plongée sous marine
Club supporté : ASMCA
Date d'inscription : 02/02/2008

MessageSujet: Re: Suuporter insupportable...   Mar 11 Mar 2008 - 17:44

Chapeau bas !
Revenir en haut Aller en bas
John
Boss
John

Masculin
Nombre de messages : 9279
Age : 34
Localisation : Dans la montagne avec les biquettes
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Suuporter insupportable...   Mar 11 Mar 2008 - 18:15

fan de alegria a écrit:
Ne t'inquiète pas John, je ne suis qu'un chantre...

J'aime le rugby et je reconnais aussi que la fête n'a pas été à la hauteur de ce que je croyais qu'elle serait. C'est tout.

Je ne voulais pas que le ST nous plante tant d'essais, mais, j'aurais vibré plus. L'essai de Peyras est pas mal quand même non ?

En fait, relis mon passage sur la corrida, tu comprendras mieux mon propos ; à attendre trop, on risque d'être déçu... Comme les gosses s'attendent à un gros cadeau à Noël alors que la bourse des parents n'est pas très grosse, c'est tout. Mais je regrette beaucoup les mauvais chants des "supporters" contre JBE. En son temps, je les avais incendiés car dans le match où nous avions coulé compètement contre Sale, la plupart des gens de cette tribune était partie avant la fin du match.

Allez, sans rancune et allez le Stade.
Sans rancune c'est sûr! Ne t'inquietes pas mais moi aussi j'ai été deçu, bien que je n'ai pas vu le match.
Revenir en haut Aller en bas
http://rugbyxv.forums-actifs.com
vincent-SF
Grand Chelem
vincent-SF

Masculin
Nombre de messages : 6660
Age : 38
Localisation : Près de Marcoussis :-)
Loisirs : Rugby, ciné, HDTN
Club supporté : Stade Français, US Dax et RC Massy
Date d'inscription : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Suuporter insupportable...   Ven 14 Mar 2008 - 23:19

Excellent texte, frère de la HDTN

_________________
Revenir en haut Aller en bas
fan de alegria
FED 1
fan de alegria

Masculin
Nombre de messages : 1554
Age : 67
Localisation : Bayonne
Club supporté : AB ET BO... et tous les autres
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Suuporter insupportable...   Sam 15 Mar 2008 - 7:15

vincent-SF a écrit:
Excellent texte, frère de la HDTN

Je pense que je serai plus objectif pour la réception du SFParis... car mon coeur balance toujours.

Mais en fait j'attends toujours d'un match qu'il me transporte ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
bushi
FED 1
bushi

Masculin
Nombre de messages : 1795
Age : 59
Localisation : compiegne pas loin de paris..mais si près
Loisirs : arts martiaux et...rugby bien sur
Club supporté : stade français paris...et , pas que pour le public, bayonne
Date d'inscription : 30/10/2007

MessageSujet: Re: Suuporter insupportable...   Sam 15 Mar 2008 - 9:19

fan de alegria a écrit:
vincent-SF a écrit:
Excellent texte, frère de la HDTN

Je pense que je serai plus objectif pour la réception du SFParis... car mon coeur balance toujours.

Mais en fait j'attends toujours d'un match qu'il me transporte ailleurs.

.... ben , c'est pas la peine que j'vienne alors.... si deja tes "ailleurs".....
Revenir en haut Aller en bas
fan de alegria
FED 1
fan de alegria

Masculin
Nombre de messages : 1554
Age : 67
Localisation : Bayonne
Club supporté : AB ET BO... et tous les autres
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Suuporter insupportable...   Sam 15 Mar 2008 - 10:48

bushi a écrit:
fan de alegria a écrit:
vincent-SF a écrit:
Excellent texte, frère de la HDTN

Je pense que je serai plus objectif pour la réception du SFParis... car mon coeur balance toujours.

Mais en fait j'attends toujours d'un match qu'il me transporte ailleurs.

.... ben , c'est pas la peine que j'vienne alors.... si deja tes "ailleurs".....

Ici, n'est-on pas déjà à l'Ouest - moi je suis sud-ouest.
Revenir en haut Aller en bas
Expat 44
H-Cup
Expat 44

Masculin
Nombre de messages : 4114
Age : 75
Localisation : Chapel Hill (USA)
Loisirs : ski alpin, ski de fond, randonnee, jazz, cuisine
Club supporté : CAL (Universite de Californie a Berkeley), PUC, XV de France, et les Sorfettes
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Suuporter insupportable...   Sam 15 Mar 2008 - 21:51

Excellent texte... Fan...
Un vrai plaisir de le lire...
Merci
Revenir en haut Aller en bas
fan de alegria
FED 1
fan de alegria

Masculin
Nombre de messages : 1554
Age : 67
Localisation : Bayonne
Club supporté : AB ET BO... et tous les autres
Date d'inscription : 13/12/2007

MessageSujet: Re: Suuporter insupportable...   Ven 21 Mar 2008 - 15:34

Expat 44 a écrit:
Excellent texte... Fan...
Un vrai plaisir de le lire...
Merci

C'est sympa... Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Suuporter insupportable...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Suuporter insupportable...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rugby XV :: Club House : La Passion de l'Ovalie :: Rugby Stories-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit